Se connecter
2019-2020
News
CD 57 salle

CD 57 salle

il y a 2 mois

Salle

L'A.C.M. on tour...

CD 57 salle

13 archers montigniens avaient fait le déplacement à Farébersviller ce dimanche 26 janvier pour participer au Championnat Départemental en salle.
Après la phase de qualifications du matin, ils étaient encore 8 pour les duels de l'après-midi. Roland (S3HCO) et Richard (S3HCL) échouaient en quarts de finale, et les 6 autres faisaient leur entrée directement en demies.

Séniors 1 Femmes arc classique :
Andréa GIROLAMI, très crispée pour son premier duel perdait son match, malgré trois manches assez serrées. Elle a ensuite su transformer sa tension en concentration pour gagner la petite finale 6-0 avec détermination, en ne manquant quasiment jamais le jaune. Médaille de bronze pour l'ACM !

Séniors 2 Femmes arc classique :
Laurence HOFFMANN réussissait à prendre une manche à la future championne de Moselle, mais devait se diriger elle aussi vers le match pour la 3e place sur un honorable 2-6. Elle ramenait ensuite la deuxième médaille de bronze pour le club grâce à un 6-0 magistral.

Hommes arc nu :
La demi-finale opposait Didier COLLIGNON à Jean-Bernard TARO. Didier réussissait à prendre une manche à JB, mais lui laissait l'accès à la finale et ne parvenait malheureusement pas à battre son adversaire pour le bronze...
JB quant à lui terminait sa troisième finale de CD salle consécutive sur une victoire et ramenait le titre de Champion de Moselle à l'ACM.

Femmes arc nu (tant que je gagne pas je joue, ou le show de l'ACM...) :
Chez les dames les demi-finales se résumaient à deux matchs entre Montigny et Ars. Avantage aux Arsoises, puisque Marie-Anne COLLIGNON perdait sa demi-finale, comme Cristelle SCHLEICHER qui poussait quand même la future vainqueure jusqu'à un beau 6-4.
Pour le bronze, on retrouvait donc les deux Montigniennes dans un duel qui s'annonçait haletant. Et effectivement, alors que les autres matchs étaient terminés, elles bataillaient encore, et à 5-5 on devait les départager sur un tir de barrage. 
Un tir de barrage, sur le principe, c'est simple : les deux archères tirent une flèche sur le blason du milieu du trispot, et celle qui est le plus près du centre gagne. C'est une règle prévue pour terminer rapidement un match en cas d'égalité. Voilà ce que dit exactement l'article B.6.5.2.2 du règlement sportif FFTA : 

  •     un seul tir de barrage d’une flèche pour le score ;
  •     si les deux archers ont un score de 10 pour les arcs classiques ou X (10 intérieur) pour les arcs à poulies sur leur première flèche de barrage, alors le match est considéré comme une égalité et une deuxième flèche de barrage est nécessaire pour résoudre cette égalité.
  •     si l'égalité subsiste, la flèche la plus près du centre donne la victoire ;
  •     si l'égalité subsiste encore, on répète le barrage avec la flèche la plus près du centre jusqu'à résolution de l'égalité ;
  •     si les deux archers manquent la zone marquante de la cible, tous deux tireront une flèche supplémentaire ;

Et heureusement que les arbitres l'avaient bien en tête jusqu'au bout...
À 5-5, seules sur le pas de tir, devant les quelques milliers (selon les manifestants) de spectateurs qui n'avaient d'yeux que pour elles, nos deux amies ont dû se dire qu'elles allaient profiter un maximum de LEUR finale. Marie-Anne tirait la première : manqué ! Fair play, Cricri envoyait sa flèche bien à gauche du blason. Petit moment de flottement chez les arbitres, et après avoir défilé mentalement le règlement jusqu'à tout en bas de ce fameux B.6.5.2.2 : flèche supplémentaire, sous les applaudissements de la foule.
Deuxième flèche de barrage : idem ! Les spectateurs, en délire commencent à scander "EN-CORE ! EN-CORE !".
Troisième flèche de barrage : paille-paille ! Le président du club organisateur tente un "il n'y a que paille qui m'aille", mais la foule, désormais en transe, ne l'entend même pas et hurle son plaisir par des "ENCORE !" de plus en plus extatiques.
Quatrième flèche de barrage : et là c'est le drame ! Marie-Anne craque soudainement et va chercher un 6 synonyme de troisième médaille de bronze pour l'ACM.
Les deux copines vont ensuite chercher leurs flèches, main dans la main, sous les applaudissements sincères des spectateurs.

Bilan honorable donc, surtout pour les filles avec deux médailles de bronze en classique pour une première expérience en duels, et une petite finale d'anthologie en arc nu.


Photos associées

CD57 salle 2020

Les podiums du CD57 à Farébersviller


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

NATHALIE CASTRYCK le vendredi 31 janvier à 13:06

Quel récit!!

On apprécie autant les résultats obtenus que le style de l'écrivain!!

Bravo à tous!

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.